Mes créations

mercredi 18 avril 2018

L'accro du shopping à la rescousse

L'accro du shopping à la rescousse
Auteure: Sophie Kinsella
Éditions: Pocket
Pages: 384
Prix: 7.50€

Après avoir perdu la tête à Hollywood, entraînée par une célébrité aussi soudaine qu'éphémère, Becky redescend brutalement sur terre. Sans prévenir personne, son père est parti à la recherche d'un vieil ami, semble-t-il détenteur d'un lourd secret. Et Tarkie, le mari de sa meilleure amie, a disparu, comme hypnotisé par un gourou new age aux intentions troubles... Il n'en faudra pas plus à Becky pour entasser mari, amie et enfants dans un camping-car et partir à leur poursuite, dans un voyage s'annonçant haut en couleur.

Mon avis:

C'est toujours un plaisir de retrouver Becky et j'avoue que je n'ai pas beaucoup attendu pour le lire après son achat. Mais j'ai été un peu déçue par cet opus... Je pense qu'il marque un tournant dans la vie de Rebecca. Elle reste toujours gaffeuse et excentrique certes, mais elle mûrie beaucoup dans ce tome. On n'a plus à faire à une accro du shopping! Au contraire, elle manque même d'envie d'acheter, elle fait des achats très réfléchies et est plus sérieuse.

Son aventure à Hollywood a vraiment dû lui mettre du plomb dans la tête, mais c'est surtout la "disparition" de son père qui a joué sur cette soudaine maturité. Notre Becky va vraiment comprendre l'importance de la famille et de l'amitié dans ce roman où elle fera passer les autres avant elle.

L'intrigue principale est la poursuite de Graham (le papa) et de Tarquin, mais aussi la découverte de ce secret détenu par le vieil ami du père de Rebecca. Que cache-t-il? Et pourquoi veut-il régler ça seul? Les hypothèses vont bon-train dans le camping-car où la mère de Becky et sa fidèle voisine se font toute une histoire!
La chasse à la vérité (et à l'homme) est lancée! On retrouve l'humour habituel avec les gaffes et les stratagèmes des plus farfelus qui nous font bien rire. Mais on est aussi très touché par cette nouvelle Rebecca qui se sent coupable du départ de son père, de cette folle cavalcade sur les routes des États-Unis et de la tristesse de Suze qui semble l'avoir lâcher au détriment de sa pire ennemie! Pourquoi? Je vous laisse le découvrir.

Je pense que la fin clôture bien la saga et ne voit pas trop ce que l'auteure pourrait encore nous réserver... Mais Becky est pleine de surprise!

dimanche 8 avril 2018

Grands apprentissages Montessori pour petites mains

Grands apprentissages Montessori pour petites mains
Auteur: Audrey Zucchi
Éditions: Marabout
Pages: 240
Prix: 16,90€

À chaque recette son atelier Montessori !
 
Envie d’aider votre enfant dans ses apprentissages en le faisant participer à la Vraie Vie ? 
Direction la cuisine ! La réalisation de recettes vous permettra d’installer une multitude d’activités Montessori dont les bénéfices, du cerveau à l’estomac, sont multiples et épatants. Votre enfant a des difficultés à écrire ? Développez la musculature de ses doigts et de son poignet en réalisant une pâte à tarte. La maîtresse vous parle de son manque de  concentration ? Faites-lui écosser des petits pois. Il a du mal à avoir confiance en lui ? Apprenez-lui à se servir d’un couteau et à casser un œuf en toute autonomie. Il s’intéresse aux lettres et aux chiffres ? Nourrissez-le avec les recettes-devinettes basées sur la phonologie ou abordez les proportions en lui faisant mesurer les ingrédients !
 
Vous trouverez dans ce livre :
Plus de 70 ateliers Montessori en pas-à-pas illustrés, par âge et par ordre de progression
Plus de 60 recettes conçues pour prendre soin de la santé et du bien-être de l'enfant 
Plus de 30 pages de matériel Montessori à découper : cartes de nomenclature, cartes des lettres, des chiffres, des lignes géométriques, livrets Montessori, tablettes des couleurs etc.
L’éclairage de neuroscientifiques sur les stratégies à mettre en place pour faciliter les acquisitions À chaque recette son atelier Montessori !

Mon avis:

Je tiens à remercier Babelio et les éditions Marabout pour l'envoi de ce guide lors d'une opération masse critique.

Comme beaucoup, j'ai entendu parler de la méthode Montessori. Et comme souvent j'aime me faire mon propre avis car je trouve qu'il y a toujours à prendre et à laisser dans les diverses méthodes et guides proposer, sur n'importe quel sujet d'ailleurs.

J'ai trouvé l'idée originale d'associer ces techniques avec l'art culinaire. N'étant pas une grande cuisinière, le guide sera bénéfique pour tous pour développer des activités familiales.
En effet, dans l'introduction, on nous explique pour quoi ce rapprochement et nous donne des conseils: aménager une partie de la cuisine pour les petits, créer un vrai rituel...

J'ai aimé les tables des matières à la fin. Une par recette afin de les retrouver facilement! Car ça a beau être un guide pour cuisiner en famille, les mets proposés ne sont pas qu'enfantins, il y a de vrais et bon plats! L'autre index concerne les activités selon l'âge de l'enfant, ce qui permet d'adapter à chaque petit.

Sans oublier, du matériel à découper, des cartes, un livret... pour accompagner et servir de support.

Au fur et à mesure de ma lecture, je me suis rendu compte que certaines activités faisaient déjà partie de notre quotidien et de certains acquis qu'avait déjà petit bonhomme.

Le guide est divisé en 6 chapitres qui reprennent 6 apprentissages. À chaque début de ces parties, une explication est donnée sur les objectifs des ateliers proposés après.
Des interviews d'experts viennent agrémenter le livre pour nous donner plus de détails et un appuie supplémentaire à l'association Montessori/cuisine.

Les fiches d'activités sont claires et illustrées. Elles comportent un titre, la tranche d'âge et les étapes ou les évolutions et déclinaisons possibles.Ce qui est agréable avec la cuisine, c'est que toutes les actions décrites font partie du quotidien, ce qui permet de les faire régulièrement et les rendent utiles pour l'autonomie de l'enfant et aussi le contentement d'aider les parents.
Les recettes sont variées et raviront toute la famille! Elles sont bien détaillées et il est toujours indiqué les parties que les enfants peuvent réaliser eux-mêmes. De plus, certaines suivent les saisons et introduisent divers aliments pour des plats équilibrés.

Pour vous convaincre ou vous intriguer un peu plus, voici quelques exemples d'activités et recettes par chapitre:

1: Développer la dextérité, les muscles de la main et la coordination oriculo-motrice:
tartiner, couper, mélanger. / frites de légumes de printemps, pizza maison.

2: Soutenir les fonctions exécutives et la quête d'autonomie:
transférer à la cuillère, répéter une séquence logique, préparer et servir la tisane du soir. / fingers de poulet et mayo maison, les champignons surprise.

3: Soutenir les apprentissages scolaires: vocabulaire, mathématiques, lecture, écriture:
découvrir les formes géométriques, associer l'écriture des chiffres et les quantités. / les rois du smoothie, barre de céréales maison.

4: Éveiller les sens:
jouer avec les textures, classer des nuances de couleurs , découvrir les saveurs. / coyo (yaourt à la noix de coco), compote de pommes et ses déclinaisons d'automne.

5: Comprendre les aliments et la nature:
le cycle de l'oeuf, faire germer des graines / oeufs coque, mouillettes rigolotes et crackers aux graines.

6: Coopérer, faire ensemble, partager:
aider à faire les courses, travailler en équipe en cuisine. / Les sucettes choco-coco.

dimanche 1 avril 2018

Central Park

Central Park
Auteur: Guillaume Musso
Éditions: Pocket
Pages: 448
Prix: 10€

Alice et Gabriel n'ont aucun souvenir de la nuit dernière...
... pourtant, ils ne sont pas près de l'oublier.

New York, 8 heures du matin.
Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l'un à l'autre sur un banc de Central Park.
Ils ne se connaissent pas et n'ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin.
Impossible ? Et pourtant...


Mon avis:

Encore un très bon roman de Guillaume Musso. Je me suis laissée prendre au jeu sans voir arriver le dénouement final!

Dès le début, l'auteur nous plonge dans une énigme: mais pourquoi donc Alice et Gabriel se réveillent-ils menottés l'un à l'autre sans se souvenir de ce qui s'est passé?!? On est dans l'ignorance total et on va vraiment avancer à tâtons en même temps que les protagonistes.
Au fur et à mesure, nos deux personnages découvrent des indices qui peu à peu les dirigent vers le passé d'Alice.
L'auteur glisse habillement les souvenirs de son héroïne pour nous fournir des informations et nous faire prendre le même chemin que notre duo dans cette enquête qui se dessine. On apprend par le même temps à connaître Alice, son caractère fonceur, son exigence et sa détermination. Mais on compatis aussi face aux douloureuses épreuves qu'a connues la jeune flic.

Le rythme est haletant. Nous sommes en plein coeur d'une enquête et d'une course vers la vérité... mais ce serait mal connaître Guillaume Musso que de nous  proposer "juste" une enquête policière, quelle qu'en soit la difficulté! Il nous fait des révélations (notamment sur le mystérieux Gabriel), nous fait déduire des choses... Bref, tout comme Alice, nous arrivons aux mêmes conclusions: elle est la cible!

Mais si, comme souvent avec Guillaume Musso, la réalité était tout autre? Je me suis vraiment fait avoir et j'ai été très admirative lors de l'explication! Que d'imagination!

L'avis de mes partenaires:
La médiathèque de Célimène
Mille et deux livres

mardi 20 mars 2018

Le malade imaginaire

Le malade imaginaire
Auteur:Molière
Édition: Hachette éducation
Pages: 191
Prix: 3€

Angélique et Cléante se sont promis l'un à l'autre... Argan, père autoritaire, en a décidé autrement : sa fille Angélique épousera un médecin qui le soignera de toutes ses maladies imaginaires. Comment amener ce faux malade à se ranger du côté de l'amour vrai ? Toinette et Béralde y travaillent, mais la tâche est ardue et Argan têtu.

Mon avis:

Encore un retour au collège avec cette pièce de Molière (choisie parmi d'autres sur vos conseils).

Certes l'époque fait que les dialogues et situations sont un peu passés et que certaines scènes semblent un peu longues, mais rien ne retire au comique créé par Molière.
Il nous propose ici une critique des médecins qui abusent de la naïveté d'Argan et de sa tendance à être hypocondriaque... Nous rions bien de voir cet homme aveugle aux manigances de ses docteurs qu'il porte un peu trop haut dans son estime au point de promettre sa fille à l'un d'eux! Mais on se dit aussi que de nos jours, bien des personnes, dans n'importe quel corps de métier, sont malhonnêtes.

Comme souvent dans les pièces de Molière, on retrouve des scènes basées sur le quiproquo ou le ridicule de situation. Et comme toujours, la magie opère! Ce qui fait aussi la notoriété de ces pièces.

Nous retrouvons des personnages clés comme la jeune épouse manipulatrice, la servante bien attentionnée, le conseiller (ici le frère), et le jeune couple d'amoureux.
L'intrigue est simple et comme c'est une comédie on peut s'attendre à une fin heureuse. Mais quels vont être les stratagèmes de nos gentils pour rétablir la situation?

Une pièce plaisante qui se lit plutôt facilement et nous fait bien rire.

jeudi 8 mars 2018

Un bien mauvais client

Un bien mauvais client
Auteur: Patrice Quélard
Éditions: Nutty sheep
Pages: 33
Prix: 0.99€ numérique

Au cœur de la campagne normande ravagée par les guerres de religion, une bande de chasseurs occultes chevronnés est sur les traces d’un non-mort aux mœurs plutôt inhabituelles.

Mon avis:

Encore merci à l'auteur pour ce service presse.

Pour cette dernière lecture proposée, nous retrouvons un univers que j'apprécie: celui des vampires.
Comme toujours, l'auteur utilise ses connaissances historiques pour nous planter le décor. Et à chaque fois, tout passe en finesse pour moi qui ne suis pas très adepte des romans historiques, et surtout ça a toujours une utilité pour l'intrigue ou la description.

Ici, nous rencontrons une bande de chasseurs de créatures démoniaques. L'auteur prend le temps de nous décrire les membres de cette équipée afin de mieux connaitre leur personnalité. Et malgré le peu de temps qu'on passe avec eux, on s'y accroche! Rien n'est laissé au hasard avec Patrice Quélard, tout est utile.

J'ai beaucoup aimé l'ambiance sombre et la dynamique du récit. On ne voit pas les pages défiler et on est vraiment pris dans l'action. Il y a beaucoup de détails, parfois même sanglants pour nous mettre au centre de la bataille. J'ai aussi apprécié d'avoir un vampire assez traditionnel. J'aime bien toutes les variantes des plus imaginatives mais là ça colle bien avec l'histoire!

Encore une fois, une bonne lecture mais bien trop courte!


jeudi 1 mars 2018

La fiancée du viking

La fiancée du viking
Auteure: Anaé Lambre
Éditions: Anyway éditions
Pages: 170
Prix: 15,90€ / 4,99€ en numérique

Neustrie, 911. Le destin de Mathilde est tout tracé : dans quelques semaines, elle devra épouser l'ennuyeux comte de Senlis. Mais alors qu'elle tente d'échapper à cette funeste union, elle ne se doute pas encore que sa vie sera bouleversée par l'arrivée des Vikings. Bien décidés à s'emparer de toute la vallée de la Seine, ceux-ci massacrent le père de Mathilde, comte de Bayeux, chargé de défendre la Neustrie contre les envahisseurs. À leur tête, l'ambitieux Rollon enlève la jeune femme dont le caractère impétueux ne tarde pas à lui poser problème. Alors qu'il tente de se débarrasser d'elle, son frère, Ragnar, la réclame comme esclave. Si Mathilde s'est juré de venger les siens, elle n'en est pas moins captivée par ce geôlier si étrange dont la beauté fascinante cache un tempérament qui la terrifie mais l'attire irrémédiablement...

Mon avis:

Je remercie Anyway éditions pour ce nouveau partenariat.

Je ne suis pas très fan des romances historiques en général, mais j'ai bien accroché celle-ci. Si vous voulez du dépaysement, vous allez apprécier ce livre!

En effet, nous nous retrouvons en pleine invasion Viking. Mathilde et sa soeur son enlevées par l'impitoyable Rollon qui tue sous leurs yeux leurs parents! Dans le campement, nous voyons évoluer ce peuple de "barbares". Nous apprenons leur culture et leurs coutumes. Toujours en quête de nouvelles terres à conquérir, pour eux la guerre et les massacres ne sont pas de la barbarie mais un honneur pour ramener des richesses dans leurs contrées pauvres. J'ai apprécié d'avoir les deux points de vue: celui du peuple Franc avec Mathilde et celui des Vikings avec Ragnar.

Ce que j'ai aussi beaucoup aimé, c'est qu'on ne tombe pas dans la romance "nunuche". Il y a un vrai affrontement entre Mathilde et Ragnar. De part leur culture et leur histoire, ils se haïssent et se repoussent violemment (verbalement mais aussi physiquement). Chacun voit en l'autre l'ennemi et en un possible amour un déshonneur. Mathilde veut venger sa famille et fera preuve de bravoure. Elle tiendra tête aux Vikings et ira au delà de ses croyances pour tenter de s'échapper et de prendre sa revanche. Au début Ragnar voit en elle qu'un être faible, un sang impure.

Sans savoir pourquoi, Mathilde se voit sauver de la mort part l'insensible Ragnar qui la réclame comme esclave. Malgré son statut, elle est mieux traitée qu'en étant prisonnière. Et dès qu'elle est en danger, Ragnar n'hésite pas à se mettre les siens à dos pour lui venir en aide. Serait-il possible qu'il soit capable de sentiments? L'un comme l'autre vont se battre contre l'évidence.

L'amour sera -t-il plus fort que la différence culturelle? L'accepteront-ils avant qu'il ne soit trop tard?

Anaé Lambre nous réserve quelques rebondissements outre le "Je t'aime - moi non plus" des deux héros, l'action est bien présente et des imprévus viennent pimenter l'histoire nous surprenant parfois, nous agaçant, nous stressant ou nous mettant la larme à l'oeil.

Citation:
Si le courage est une qualité précieuse, la témérité peut parfois s'apparenter à de la bêtise.

mardi 27 février 2018

Le fantôme de Canterville

Le fantôme de Canterville
Auteur: Oscar Wilde
Édition: Hachette
Page: 118
Prix: 3€

Mr. et Mrs. Otis, de riches Américains, s'installent en Angleterre avec leurs quatre enfants dans un manoir dont les anciens propriétaires prétendent qu'il est hanté. Les Américains n'en croient pas un mot et prennent possession des lieux sans se soucier de ce fantôme.Pourtant, ce dernier est bien décidé à les terroriser. Mais que va faire le spectre face à cette famille incrédule ? Parviendra-t-il à effrayer des jumeaux de onze ans qui n'ont peur de rien et ne cessent de lui jouer des mauvais tours ?

Mon avis:

Un petit retour en arrière avec ce classique lu lorsque j'étais en 5ème, et un second livre d'Oscar Wilde.

Ce conte pose le décor d'une histoire d'horreur: un vieux manoir hanté où l'on raconte que le fantôme d'un homme ayant assassiné sa femme rôde toujours... Mais l'auteur ne compte pas nous effrayer plus que ça... Il tourne même un peu en ridicule le genre: La famille pas le moins du monde apeurée et le pauvre fantôme qui n'arrive pas à se faire craindre!

On plonge donc dans une ambiance plutôt drôle où les Otis, matérialistes déjouent les plans du fantôme à coup de produits nettoyants miraculeux, de graisses pour ses chaînes... On arrive même à avoir de la peine pour ce pauvre spectre! On le prend en sympathie et on s'aperçoit que comme un comédien, il revêt des costumes et s'invente des personnages pour se divertir.

Oscar Wilde s'amuse comme souvent à critiquer la société. Tout est fait avec finesse et beaucoup de comique, ce qui permet aussi d'attirer le jeune public qui va rire des tours que les jumeaux jouent au fantôme!

Mais lorsque les rôles sont inversés et que c'est le fantôme qui est effrayé par les vivants, que lui reste-il?

La fin est assez inattendue mais avec une jolie morale, comme c'est le cas dans les contes.